vous etes ici accueil > Actions et formations > ARCHIVES : Comptes rendus des animations et conférences depuis (...) > 2012-Cycle 1 : Présentation des ressources départementales et nationales (...)
publie 15 mars 2012

2012-Cycle 1 : Présentation des ressources départementales et nationales disponibles

Compte-rendu (14 mars 2012) de la présentation des ressources départementales et nationales disponibles et validation des compétences acquises.

Liens vers les sites présentés lors de l’intervention :

espace pédagogique de l’IA95- L’école maternelle

http://www.pedagogie95.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique72

 Ressources pour enseigner le vocabulaire à l’école maternelle :

http://eduscol.education.fr/cid52525/vocabulaire-ecole-maternelle.html

Apprentissage de la langue française :

http://eduscol.education.fr/cid48415/apprentissage-langue-francaise.html

Le langage à l’école maternelle  :

http://media.eduscol.education.fr/file/ecole/48/8/LangageMaternelle_web_182488.pdf

 

Ouvrages présentés à la fin de l’intervention :

Le langage quelle aventure, Marie-Françoise Ferrand, Anne-Claire Maisonnet et Collectif, SCEREN

le langage oral : objet d’apprentissage à l’école maternelle, Régine Heudre et Marie-Lise Hernu, CRDP Nord-Pas-de-Calais

Le récit à l’ecole maternelle, Lire, jouer, raconter des histoires, Serge Terwagne et Marianne Vanesse, De Boeck

ALBUMS

Je mangerai bien une souris, Claude Boujon

Exactement le contraire, Tana Hoban, EDL

Où exactement, Tana Hoban, EDL

l’imagier de Tchoupi, Nathan (pour la forme de la présentation, avec le vocabulaire en situation)

 

 Le parti pris lors de cette matinée était d’entrer par les outils et les ressources à disposition des enseignants pour permettre une validation des compétences acquises par les élèves.

Au niveau du langage, 4 approches indispensables dans les classes :

- enrichissement du vocabulaire

- enrichissement de la syntaxe

- amélioration de la prononciation

- Communication

 DIAPORAMA PRESENTE LORS DE LA MATINEE :

 

 

SAPPROPRIER LE LANGAGE ET DECOUVRIR LECRIT (pour les 3 sections de lécole maternelle) 

 modules d’apprentissages sur le site de l’IA avec un axe vocabulaire

http://www.pedagogie95.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique325

 Les enjeux

La démarche en trois temps :

 

Phase 1 : découverte et observation

 

Objectifs du module :

Comprendre acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent

Connaître quelques termes génériques (les ingrédients, les ustensilesles légumes)

Appropriation du vocabulaire dans une séance de vie de classe qui a du sens pour les enfants

(préparation de la séance avec un volet lexique qui comporte plusieurs catégories grammaticales).

Cette phase permet également de faire une évaluation diagnostique des mots spontanément employés par les enfants et de constituer une liste de mots à travailler.

 

Partir dun corpus de mots pour concevoir une séquence dapprentissage, associer une liste de mots à lobjectif inscrit dans un domaine dapprentissage (ex : la flottaison en découverte du monde)

veiller à la variété et la précision des termes employés par le maître en accompagnement de l’action

relever les mots employés spontanément par les élèves dans la situation de départ (évaluation diagnostique)

Phase 2 : phase d’entrainement et de systématisation du vocabulaire

 Objectifs :

Entrainer à la mémorisation et l’emploi des mots.

Entrainer à trier et réfléchir à la façon de trier les mots, à catégoriser. Ce sont des séances décrochées où on ne parle que des mots.

Ces séances se mènent en petit groupe et avec des outils spécifiques.


Il s’agit d’organiser à la fois le réemploi des mots dans un contexte syntaxique et la réflexion sur des choix des mots et leurs différences.

 

Mobiliser des temps de manipulation des mots pour eux-mêmes (phase de découverte des principes d’organisation des mots français, développement de compétences métacognitives)

      • Tris de mots, catégorisation, chasse aux intrus

      • Devinettes, essais de définition, substitution en contexte

      • Relevé de ses connaissances sur les mots, sollicitation de découvertes, choix et trésors personnels

ateliers « lexique », en groupes homogènes, avec supports propres (jeux, boîtes à mots, étiquettes repositionnables)

pointer les compétences en jeu et non les mots utilisés (ex : choisir entre 2 mots, comparer des formes ou des emplois, justifier une préférence)

se détacher de la fonction référentielle du mot

Phase 3 : phase de consolidation et de transfert ; réinvestissement des mots dans une autre situation.

 Susciter des rencontres possibles dans des contextes différents.
Exemple :
mettre en place la séquence de vocabulaire sur le bain de la poupée puis utiliser des albums sans texte il est question de bain, deau, de baignades..
Concevoir des situations de réemploi, en syntaxe= le passage dans le vocabulaire actif de lélève suppose  :

La mémorisation

Le réemploi possible dans le même contexte

Le réemploi dans un autre contexte

La mobilisation du mot comme d’un repère pour penser les nouvelles acquisitions lexicales

évaluer les performances individuelles

Par rapport à l’évaluation diagnostique, pour chaque séquence, pour les enfants fragiles (ex : album-écho)

Par rapport aux compétences transférables, pour tous. Lévaluation est à organiser tout au long de la démarche en privilégiant lobservation.

 

 

SAPPROPRIER LE LANGAGE ET DECOUVRIR LECRIT (pour les 3 sections de lécole maternelle) 

Comprendre et découvrir la langue écrite avec des modules d’apprentissages à partir d’albums ou de réseaux

http://www.pedagogie95.ac-versailles.fr/spip.php?article767

 Sur le site, la présentation est la même que pour le vocabulaire :

Une page qui propose une introduction aux modules qui situe les enjeux,

les démarches en référence aux documents institutionnels dont nous disposons eduscol, les programmes école maternelle 2008, le langage à l’école maternelle 2011

et des modules à télécharger.

Des séquences spécifiques sont proposées permettant aux élèves d’apprendre à comprendre, en ciblant des albums présentant une certaine complexité.

 

les modules

Des modules autour de 3 albums phares : Atchoum Popo, L’ogre de Mouflette papillon, Petite lune

et de 2 réseaux : la peur et la ruse

 

les objectifs : apprendre à comprendre

  • Faire découvrir et entraîner des stratégies de compréhension (parmi celles ciblées par R. Goigoux)

-faire des liens

-prévoir,

-réviser

- mettre en mémoire

  • identifier les personnages et leurs intentions

  • apprendre à prélever des indices

  • identifier le script événementiel, construire le scénario 

Le script est une séquence d’événements liés à une situation de vie courante

Exemples : le coucher dans L’ogre de Mouflette Papillon, Petite Lune la contagion, la maladie dans Atchoum Popo

  • s’identifier aux personnages pour faire des transactions personnelles (projections psycho-affectives)

  • construire la cohérence narrative : rapports de causalité, liens logiques

Exemples  : la contagion dans Atchoum Popo les différents scénarios de ruse les différentes causes de la peur des personnages

 

Des propositions d’activités

des activités variées

  • raconter avant de lire :« Je vais vous raconter lhistoire qui est dans ce livre  », présenter la couverture et laisser le livre fermé. 

créer un horizon d’attente

utiliser le langage oral avant d’oraliser l’écrit

  • la lecture partagée car l’enfant n’est pas lecteur autonome

interactions, pauses, questions...

  • la reconstitution d’histoire permettant de construire l’enchaînement chronologique ou l’enchaînement causal

  • le rappel de récit qui permet souvent d’ évaluer la compréhension d’un récit mais qui, là, fera l’objet d’un apprentissage structuré

  • théâtralisation à l’aide de marottes, de peluches