vous etes ici accueil > Scolarisation des elèves et suivi des parcours scolaires > Accompagnement du suivi des parcours scolaires des éleves > Ecole élémentaire : Synthèse des groupes de travail : élèves qui rencontrent (...)
publie 4 janvier 2011

Ecole élémentaire : Synthèse des groupes de travail : élèves qui rencontrent des difficultés graves et persistantes

Synthèse des groupes de travail de la journée du 20 octobre 2010 : élèves qui rencontrent des difficultés graves et persistantes

Vous trouverez dans cette rubrique les synthèses des groupes de travail de la journée du 20 octobre 2010. Toutes les questions seront traitées. Certaines, dès maintenant, d’autres seront prises en compte dans le programme de formation de l’an prochain.

Vous trouverez des propositions et pistes de réflexion :

 

Elèves qui rencontrent des difficultés graves et persistantes : recommandations pour les élèves présentant des signes de dyslexie et de dysorthographie (élaborées par l’IEN de la circonscription de Saint-Brice-Sarcelles Nord) et 11 fiches sur les troubles des apprentissages élaborées par Mr Delplancke (IEN de la circonscription de Moûtiers)

 

D’autres articles sont disponibles dans la rubrique concernant les autres groupes de travail de cette matinée :

 

  •  Aide personnalisée : un article des cahiers pédagogiques sur le « jeu en classe », des références de jeux, les sept familles d’aide de R.Goigoux, un site avec une aide à l’analyse des compétences spécifiques échouées et des pistes de travail.
  • PPRE  : une proposition de document cadre (document de formalisation du PPRE)  pour lequel on attend vos commentaires et suggestions d’amélioration

  • Livret personnel de compétences  : plusieurs propositions

     

     

     

     

    ELEVES QUI RENCONTRENT DES DIFFICULTES GRAVES ET PERSISTANTES

     ANNEXE 1 

    recommandations pour les élèves présentant des signes de dyslexie et de dysorthographie

     

    ANNEXE 2 

    11 fiches sur les troubles des apprentissages

     

    A partir de quand parle-t-on de grande difficulté scolaire ?

    Persistance des difficultés scolaires

    Retard important (deux ans) par rapport à la norme pour parler de handicap

    Difficulté à passer à la conceptualisation

    Différencier ce qui relève des difficultés cognitives

    du handicap

    du médical dyslexie…

    des non francophones

    des difficultés « sociales »

    cela peut se traduire par du retard accumulé et un manque de bases solides, mais aussi par les difficultés de mémorisation, mais surtout de compréhension et de conceptualisation et souvent un décalage dans la construction du langage, signalé dès l’école maternelle.

    Il est toujours constaté une souffrance importante et une image de soi « abimée ». Un comportement souvent inadapté : repli sur soi, manque d’autonomie, problèmes de comportement, apathie et/ou passivité face aux apprentissages, incapacité à évaluer son niveau et difficultés, sollicitation permanente de l’adulte, pas de projet d’élève, pas d’investissement dans la classe, passage à l’écrit difficile, mutisme, peu de capacité d’analyse, non pertinence des acquis, problème de sens, angoisses.

     

    Difficultés rencontrées, solutions trouvées :

     Manque de temps
     Manque de personnel
     Solitude de l’enseignant
     
     

    Difficultés à différencier

     
     Difficultés liées aux nombreuses prises en charge

    Difficultés à évaluer les compétences réelles

     
     
     
    Mesurer les progrès
     Difficultés à proposer une orientation
     
     

     

    Manque de cohérence et de continuité

     entre les cycles

     

    Représentations erronées des attendus

     de l’école
     
     
     
     

    Manque d’autonomie

     
     
     

    Pas de compréhension de l’implicite

     
     
     

    Difficultés de passage de l’oral à l’écrit

     
     
     

    Difficultés à gérer les problèmesde comportement

     
     
     
     

     

    Refus et déni des parents

    Préciser la part active de l’enseignant dans le PPRE

     

     

    Préparer la classe à plusieurs

    Prévoir un PPRE concerté entre les différents intervenants

    Utiliser les évaluations proposées pour chaque niveau de classe

     

    En conseil de cycle avec présence des personnels RASED

     

     

    Etudier les progressions en conseil de cycle

     

    Développer la lisibilité des attendus de l’école : état d’avancement du programme ; livret personnel de compétences ; entretien avec l’élève

    Impliquer l’élève dans les apprentissages en donnant de la lisibilité aux aides apportées

    Enseigner la compréhension avec une méthode structurée (voir CPC)

     

    Voir dyslexie (lien avec le site de la circonscription de Saint-Brice)

     

    Penser à organiser une équipe éducative pour cerner les différents problèmes, impliquer l’élève et ses parents, voire l’IEN en cas de besoin

     

    Faire avec les élèves et penser à rédiger une information préoccupante en cas de carences éducatives avérées avec directeur et psychologue

     

     

    Que faites-vous à votre niveau ?

    Mise en confiance et valorisation des progrès ;

    Différenciation ;

    Reformulation des consignes ;

    Tutorat ;

    Aide individualisée (aide personnalisée, PPRE, stages de remise à

    niveau, aide spécialisée) ;

    Création d’outils spécifiques ;

    Décloisonnement ;

    Mise en place de contrats ;

    Renforcement des repères spatiaux temporels ;

    Manipulation ;

    Diversification des supports ;

    Réduction de la charge de travail ;

    Donner du sens, expliquer les attendus ;

    Donner des objectifs accessibles ;

    Aménager l’emploi du temps ;

    Travail en collaboration avec les parents et les enseignants

    spécialisés ;

    Mise en place de cahiers-outils ;

    Prendre en compte la culture d’origine de l’élève ;

    Observation et analyse précises des difficultés ;

    Evaluation différenciée.

    Questions sans réponse.


    Quelle gestion des différentes prises en charge et l’articulation entre elles (aide et soutien) ? à définir au cours des conseils de cycle après une analyse précise des types de difficulté (aide du RASED)


    Comment valider le livret personnel de compétences ?

    Quels outils d’évaluation utilisés pour valider les acquis et les compétences acquises ?

    Voir groupe de travail spécifique


    Quelle est la place de l’équipe éducative dans le dispositif d’aide ?

    Faire le point sur la situation scolaire et harmoniser les aides à apporter (qui fait quoi, quand, comment)


    Comment gérer le redoublement ?

    En indiquant dans le PPRE ce qui a été décidé


    Quels sont les besoins spécifiques pour les élèves primo arrivants non francophones ?

    Voir les enseignants spécialisés et consulter le CASNAV


    Quels outils sont conseillés ?

    Comment soutenir la motivation malgré des difficultés importantes ?

    Quel volume d’intervention auprès des élèves ?

    A définir à partir de la situation de chacun


    Quels aménagements pour les élèves dyslexiques ? Voir document en annexe



    Trois remarques reviennent régulièrement :

    Handicap : gestion sans AVS, limite de l’intégration

    Manque de formation

    Gestion des difficultés sociales 

    Pour chacun de ces cas les enseignants référents, psychologues, enseignants spécialisés, assistantes sociales, médecin scolaire ou partenaires médico-sociaux doivent être sollicités, consultés, informés.


    Le besoin d’avoir des « documents permettant de cerner plus précisément l’origine des difficultés  » est exprimé par des professeurs des écoles préoccupés par le repérage de la grande difficulté scolaire :

    « apprendre à repérer au plus tôt la grande difficulté scolaire » ; « aide à la reconnaissance précoce et aide pour la remédiation ».