publie 14 octobre 2008

Langues vivantes étrangères

Construire une séquence en langues vivantes

 

UNE SEANCE DE LVE , UNE SEQUENCE DE LVE ...

Explications

 

 

Le Cadre Européen Commun de Référence pour Les Langues s’organise autour des 4 compétences langagières :

 

  • ECOUTER  : Comprendre à l’oral

 

  • DIRE  :

    • Parler en intéraction

    • Parler en continu

 

  • LIRE  : Comprendre l’écrit

 

  • ECRIRE  : Produire de l’écrit

 

Nos élèves devront donc exercer toutes ces compétences . Il faudra toutefois veiller à la priorité de l’oral sur l’écrit. Cela ne veut pas dire que dans chaque leçon, chaque séance de classe, il faille travailler ces 4 compétences, mais plutôt les organiser au sein de modules, de séquences.

 

Il y a toutefois une logique à respecter :

 

1 / La première phase consistera à travailler lécoute, l’imprégnation des

nouveaux mots, nouveau lexique, nouvelles structures. On ne retient des mots que si on les a suffisamment entendus et si on les utilise régulièrement. Il ne faudra pas négliger cette phase en proposant des activités diverses et variées qui permettra aux élèves d’associer un mot à une image, une structure à sa signification... ( cf « quelles activités pour quelle compétence : Listen and » )

 

2 / L’élève va ensuite prendre la parole. Là encore, on procèdera de façon

très progressive en proposant à l’élève deux phases distinctes :

 

A / La phase de Production Orale Guidée : l’enseignant est très présent, il continue à épauler l’élève celui qui propse le modèle, qui le corrige. Comment ?

 

      • En proposant des répétitions ( on s’assure ainsi que les mots ont été bien entendus et sont bien prononcés par les élèves )

 

      • En proposant des situations où il sera en intéraction avec ses élèves : des activités où l’enseignant pose les questions, peut reformuler ou encore aider l’élève à construire sa réponse )

 

C’est à ce moment là que l’on découvre parfois que des enfants répètent ou prononcent mal parce qu’ils entendent mal ; il faut alors proposer des activités d’écoute de discrimination phonétique, de repérage de sons...

 

Quand les élèves paraissent capables de produire seuls, on peut alors les amener à la seconde étape :

 

B / La phase de production autonome : l’enseignant n’est plus aussi présent ; il a mis en place des situations de communication entre élèves dans lesquelles les élèves doivent réaliser des tâches précises ; ils vont communiquer entre eux pour échanger des informations, pour apprendre quelque chose qu’ils ne connaissent pas, pour jouer....

 

( cf « Quelles activités pour quelle compétence ? Parle et ... )

 

Ce n’est que lorsque la forme orale du mot sera acquise que l’on présentera la forme écrite aux élèves.

 

3 / La phase de comprendre l’écrit ou Lire

Comme pour l’oral, cette phase sera progressive ; on présentera la forme écrite et on s’assurer de sa compréhension et de la relation graphie / phonie en proposant des activités de lecture ;

( Cf « quelles activités pour quelle compétence : lis et ... » )

 

4 / La phase de production de l’écrit.

 

On proposera ensuite aux élèves de produire de l’écrit en recopiant des énoncés dans un premier temps , en leur apprenant l’orthographe des mots ensuite, c’est enfin que l’on pourra leur demander de produire des énoncés ; ces énoncés resteront modestes.

( Cf « quelles activités pour quelle compétence : écris ... » )

 

 

C’est lorsque l’on a atteint ces deux dernières phases que l’on peut proposer aux élèves de courtes séances d’observation de la langue : grammaire, orthographe, comparaison entre les langues... ;

 

Pour chacune des phases, il faudra proposer 3, 4 , 5 activités différentes selon le niveau de la classe, le niveau des élèves. On comprend ainsi que lors d’une première séance, on ne pourra faire exercer toutes ces compétences mais les organiser sur plusieurs séances



Voir :

 

  • proposition de séquences en deux séances

  • proposition de séquences en trois séances

  • exemple de fiche de préparation ( module )


documents joints